<body>

15 avril 2005

N° 175 - Coupe en verre, vers 1720-1730


coupe en verre XVIIIe
Coupe en verre taillé et gravé, sans doute Bohême, vers 1720-1730. N° 175 du catalogue de la vente du 8 avril 2005. Adjugée 2800 €. Copyright © 2005.

14 avril 2005

N° 192 - Buste en terre cuite, daté fructidor an VIII


Buste en terre cuite attribué à Houdon, daté fructidor An VIII (19 août - 21 septembre 1800), n° 192 du catalogue (voir extrait du catalogue de la vente du 8 mars 2005) . Adjugé 8500 €
Copyright © 2005.

N° 219 - Boîte Romantique "La visée de la lune"

boîte romantique lune
Boîte "La visée de la lune", n° 219 du catalogue. Adjugé 800 €. Copyright © 2005

N° 181 - Coupe coquille en agate, début XIXe siècle

coupe agate
Coupe coquille en agate, n° 181 du catalogue. Adjugée 52 000 €. Copyright © 2005.

N° 66 - David d'Angers : "Manuel"

David d'Angers médaillon bronze Manuel
Médaillon de David d'Angers figurant Manuel, n° 66 du catalogue. Adjugé 300 €. Copyright © 2005.

N° 187 - Candélabres en bronze doré, vers 1750

candélabres bronze doré Louis XV
Paire de candélabres d'époque Louis XV, n° 187 du catalogue. Adjugés 33 000 €. Copyright © 2005.

N° 187 - Poinçons de la Maison Royale de Parme

candélabres bronze doré Parme Louis XV
Poinçons de la Maison Royale de Parme apposés en 1856 sur la paire de candélabres du n° 187 du catalogue (voir ci-dessus). Copyright © 2005.

Extraits de la vente cataloguée du 8 avril 2005

Extraits de la vente cataloguée du 8 avril 2005
Paris, Hôtel Drouot, étude Doutrebente SAS
Loïc du BOISBAUDRY, expert


N° 66

DAVID d’ANGERS Pierre Jean dit (1788-1856)
Manuel
Médaillon en bronze à patine brune. Signé et titré. Cachet de fondeur au dos : "Eck et Durand". Diam. : 14,8 cm.
Adjugé : 300 €

N° 175
Coupe polylobée en verre taillé et gravé, munie d'un bec verseur, ornée d'une corbeille de fleurs sur un lambrequin, d'une fontaine et de rinceaux oiselés, le fût balustre facetté, le pied octogonal.
Sans doute Bohême, vers 1720-1730.
H. 11,5 cm - L. 9,9 x 7,2 cm
Adjugée : 2 800 €

N° 181
Coupe coquille en agate et sa monture en bronze très finement ciselé et doré, semi-ovoïde et côtelée, l 'attache en forme d'aigle aux ailes déployées, tenant une couronne de laurier, le pied à frises de gousses disposées en palmette et de dents de scie sur fond sablé, la base carrée. Probablement début XIXe siècle.
Coupe d'agate restaurée.
H. 17 cm - L. 17 cm - P. 14 cm
Adjugée : 52 000 €


N° 187
Paire de candélabres rocaille
- portant la marque du garde-meuble de la CASA REALE de PARME (RC 3988.1, RC 3988.2; 393 biffé) - en bronze ciselé, doré, en partie bruni, à bouquet de trois lumières amovible et à décor de feuillage, cuirs, réserves sablées et joncs rubanés.
Epoque Louis XV, vers 1750.
H. 37 cm – L. 28 cm

Marques :
- Les poinçons R [couronne] C, (pour Casa Reale, Maison Royale), « 3988.1. » et « 3988.2 » ont été apposés lors de l’inventaire de 1856 réalisé par Louise d’Artois (1819-1864), veuve de Charles III de Bourbon, sur tous les objets du duché de Parme lui appartenant.
- Poinçons biffés : 393

Historique probable :
La fille aînée de Louis XV, Louise-Elisabeth de France (1727-1759), se maria en 1739 avec l’Infant Philippe (1720-1765) et devint duchesse de Parme en 1748. Elle prit possession avec son mari des résidences royales du duché en 1749 - dont le Palais de Parme, le château d’été de Colorno (dit « le petit Versailles ») et la résidence de Sala Baganza. Pour compléter son ameublement, « Madame Infante », effectua deux séjours à Versailles, l’un en 1749, l’autre en 1752-1753 et rapporta de très nombreux objets. Il est fort probable que ces candélabres soient issus du second périple de 1752-1753, en raison de l’absence du « C » couronné, utilisé de 1743 à 1749. En mars 1860, le duché de Parme fut réuni à l’Italie, et, en 1862, la collection fut dispersée et une partie fut envoyée au palais du Quirinal à Rome.

Œuvres en rapport, provenant de la maison royale de Parme :
- Getty Museum, inv. 84.DF.41, paire d’appliques en bronze doré attribuées à Caffieri, vers 1750 ;
- Châteaux de Versailles et de Trianon, paire d’appliques en bronze doré de Caffieri, vers 1752 ;
- Musée du Louvre, deux paires d’appliques en bronze doré, vers 1750 (inv. OA 10410 et 10411) ;
- Wallace Collection, lustre en bronze signé de Caffieri, daté 1751.

Bibliographie :
- Peter Hughes, « Gilt bronze by Caffieri in the Wallace Collection », Magazine Antiques, janv. 1998
- Alcouffe, Dion-Tenenbaum et Mabille, « Les bronzes d’ameublement du Louvre »
- Ottomeyer, « Vergoldete Bronzen »
- Verlet, « Les bronzes dorés Français du XVIIIe siècle »

Adjugés : 33 000 €


N° 192

Ecole française de l'An VIII
Buste en terre cuite. Jeune femme de trois-quarts, coiffée d'un chignon et de longues mèches, le nez droit, la bouche entrouverte. Piédouche quadrangulaire profilé en cavet, solidaire du buste. Non signé, daté "fructidor / an 8" (19 août - 21 septembre 1800).
H. 44 cm L. 24 cm
Adjugé : 8 500 €

13 avril 2005


Résultats de la vente du 8 avril 2005.