<body>

30 décembre 2007

n° 157 - Table de salon de Pierre Roussel, époque Louis XVI

Table de salon ovale, en placage et marqueterie florale en bois de bout, à deux tiroirs en façade - l'un écritoire, muni d'une tablette coulissante - l'autre actionné par un mécanisme secret, estampillé ROUSSEL et JME. Ils découvrent deux poussoirs qui libèrent les volets latéraux et six petits tiroirs pivotants. Plateau bordé d'une galerie de laiton ajourée d'arceaux entrelacés. Pieds fuselés à cannelures simulées.
Époque Louis XVI.
Restaurations, manques, légers accidents, modifications possibles.

Pierre Roussel (1723-1782), maître en 1745.

Adjugé : 7 500 € (9 000 € avec les frais)
(Photo Mathieu FERRIER)

14 décembre 2007

Paris, Hôtel Drouot
Vente du 20 décembre 2007

Coupe à la naïade, en bronze

PORCHER, Eugène, XIX-XXe siècle.
Grande coupe en bronze patiné deux tons, ornée d'une naïade
lovée entre deux feuilles.
F[onder]ie de Vincennes / Edit[eur].
H. 13,5 cm - L. 62,5 cm - p. 19 cm

Adjugé : 1 100 €


coupe en bronze

L'empereur Hadrien, d'après l'antique

Tête d’Hadrien, en marbre blanc, d’après l’antique. Socle en marbre rouge.
XIXe siècle.
H. 45 cm (hors socle)

Adjugé : 17 000 €

Hadrien
Hadrien

Paperolles : Anne d'Autriche et Louis XIV

Deux paperolles formant pendant, ornées d’une estampe rehaussée :
- L’Annonciation (la Vierge, sous les traits d’Anne d’Autriche, saisit un fruit)
- Le Sommeil de l’Enfant Jésus (Anne d’Autriche et le Dauphin, futur Louis XIV)
Cadres dorés à frise de feuilles.
1638 ? (date de la naissance de Louis XIV).
Une vitre manque, l’autre fendue.
Très légers acc.
H. 20 x 22,5 cm hors tout

Bibliographie :
- "Trésors de Ferveur", bibliothèque Forney, 2004.
- Simard, "Une iconographie du clergé Français au XVIIe siècle", 1976.


Adjugé : 600 € et 650 €

paperolle reliquaire

paperolle reliquaire

Curieux bureau de Joseph Stockel

Curieux bureau à gradin en acajou, placage d’acajou, baguettes et filets de laiton. Le plateau, à lames horizontales, découvre un casier et deux boutons libérant les tiroirs latéraux. La ceinture comporte trois tiroirs, dont deux simulés et un à ouverture secrète. Le gradin, à quatre tiroirs, est surmonté d’un marbre blanc à galerie ajourée. Pieds et montants cannelés.
Estampillé I.STOCKEL
Fin de l’époque Louis XVI.
Quelques restaurations.
H. 103 cm - L. 92 cm

Joseph STOCKEL reçu Maître en 1775

Adjugé : 6 000 €


bureau Stockel

Commode de Léonard Boudin, époque Louis XV

Commode mouvementée plaquée de bois de rose dans des encadrements de violette, à trois rangs de tiroirs, le dessus de marbre gris. Garniture de bronzes dorés rocaille : poignées fixes, entrées de serrures, cartouche en tablier, chutes et pieds.
Estampillée L.BOUDIN et JME.
Époque Louis XV.
Accidents au placage.
H. 86 cm - L. 129 cm

Léonard Boudin (1735-1807), maître ébéniste à Paris en 1761.

Adjugé : 7 200

commode Boudin

Deux anges adorateurs, XVIIIe siècle

Deux anges adorateurs en bois polychrome et or faisant pendant.
XVIIIe siècle.
Accidents et manques.
H. 85 et 83,5 cm.

Adjugé : 7 000 €

ange

Table-console, Italie fin XVIIIe - début XIXe

Table-console en bois doré, la ceinture ajourée de feuilles, ponctuée de rosaces, les pieds fuselés, cannelés et bagués de feuilles, le plateau de marbre brèche jaune à ressauts.
Italie, fin XVIIIe - début XIXe siècle.
H. 79 cm - L. 88,5 cm
Légers acc., manques. et réparations.

Adjugé
: 5 500 €

table console

Commode miniature, XVIIIe siècle

Commode miniature en placage et filets, à trois tiroirs en façade sinueuse, les pieds boule. Entrées de serrures en laiton.
XVIIIe siècle.
Légers acc. et manques.

Adjugé : 700 €


commode miniature

Cabinet de Ferdinando Pogliani, fin XIXe

Cabinet en bois noirci richement marqueté d’ivoire gravé, à décor de rinceaux et de putti en médaillon. Étiquette au dos : « Ferdinando POGLIANI / Ebanista / Via Monte Napoleone 21/ con filiale / via Brera 21 / Milano ».
Style XVIIe, Italie, fin du XIXe siècle.
H. 226 cm - l. 99 cm

Pogliani Ferdinando (Milan, 1832-1899), fondateur d’un atelier d’ébénisterie familial réputé (Cf. « Mobili Italiani dell’Ottocento», 1991).

Adjugé : 4 000 €

cabinet Pogliani

cabinet Pogliani

Colonne tronquée, en marbre

Colonne tronquée en marbre céladon moucheté beige, la base en marbre blanc.
XVIIIe-XIXe siècle.
H. 103 cm - diamètre 24 cm - l. base 33 cm

Adjugé : 2 600 €


Bonheur du jour de style Louis XVI

Bonheur du jour en placage deux tons et filets, la ceinture cintrée à frise d'entrelacs en bronze doré, ouvrant par un tiroir écritoire à tablette de maroquin vert et godets argentés, le gradin à deux battants, le fond de glace, les trois plateaux de marbre.
Style Louis XVI, XIXe siècle.
Très légers éclats, dos consolidé.
H. 104 cm - L. 87 cm - p. 39 cm

Note : il s'agit très certainement d'une structure de meuble des années 1780, achevée au début du XIXe siècle, puis modifiée ultérieurement par l'ajout de glaces.


Adjugé : 70 000 €

Bonheur du jour Louis XVI

Petite commode de Félix Henry, datée 1809

Petite commode en acajou et placage d'acajou blond, les trois tiroirs munis d'anneaux de tirage à mufle de lion, les pieds griffus rapportés, le plateau de petit granit belge. Marque au fer "FAIT PAR FELIX / HENRY FILS / EN MAI 1809".
Époque Empire.
H. 88,5 cm - L. 103,5 cm

Adjugé :
1 000 €



L'estampille, apposée lettre par lettre, sur trois lignes tracées, n'est pas référencée.

Pendule borne, vers 1830 : L'Etude

Pendule borne en bronze finement ciselé et doré, figurant l’Étude, sous les traits d’une jeune femme à l’antique lisant une tablette. Cadran guilloché et argenté, ceinturé d’un serpent. Socle à frises feuillagées.
Vers 1830.
Mécanisme à fil, la cloche accidentée.
H. 57,5 cm - L. 43,2 cm

Adjugé : 1 100 €

pendule