<body>

23 juin 2020

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du Vendredi 3 juillet 2020
Catalogue téléchargeable














N° 201 - Miniatures sur émail de SOIRON.

Jean-François SOIRON (1756-1812/1813),
ou son fils Philippe SOIRON (1783-1860)
- Le roi Louis XV, en cuirasse sur fond nuagé;
- La reine Marie Leczinska, sur fond boisé.
Deux miniatures ovales sur émail, en pendant.
Cadres à réverbère en métal doré.
Dans leur écrin en chagrin rouge marqué aux fers :
«Louis XV et Marie Lizinska (sic) / peint sur émail / par
SOIRON».
Écrin : L. 20 x 9,5 cm - Cadres : H. 8,1 x 6,7 cm - Vues :
H. 6,5 x 5 cm
Estimation : 2 000 / 3000 €
Adjugé : 2 600 € (3 224 € frais inclus)


- Jean-François Soiron quitte Genève pour Paris en juin 1800 et connaît un franc succès comme peintre de portraits sur émail. Il réalise ceux de Napoléon Ier et de Joséphine de Beauharnais (musée du Louvre, inv. OA2260), médaille d’or au Salon de 1808. De même des personnages historiques, Alexandre le Grand, la reine Christine de Suède ou Madame de Grignan. Parallèlement, il est peintre sur porcelaine à Sèvres. - Son second fils Philippe (1783-1860) peint aussi sur émail, dont la Cène de Léonard de Vinci sur un calice de la chapelle de l’Empereur. Sous la Restauration, il pratique surtout la peinture sur porcelaine et travaille pour la duchesse de Berry.
- Bibliographie : Clouzot, «La Miniature sur émail à l’époque impériale», Revue des études napoléoniennes, 1918, p. 257 à 265.









12 juin 2020

Paris, Hôtel Drouot, salle 16
Vente du Vendredi 3 juillet 2020
Catalogue téléchargeable
https://drouotstatic.zonesecure.org//pdf/58/104421/catadrouotesti_20200703_bd.pdf?id=104421&cp=58

N° 154 - Commode royale du château de La Muette

COMMODE ROYALE DU CHÂTEAU DE LA MUETTE en placage de palissandre, de forme mouvementée, à trois tiroirs disposés sur deux rangs et quatre hauts pieds cambrés. Ornementation de bronzes ciselés et dorés, d’origine, les poignées en olive. Estampillée M.CRIARD, avec le cachet de la Jurande parisienne. Grande marque d’inventaire au dos du Garde-Meuble de la Couronne : «du N° 1938 / 3».
Époque Louis XV.
H. 85 cm - Larg. 119 cm - Prof. 63 cm.
Plateau de marbre ancien mais rapporté, petits accidents, quelques reprises au placage et usures à la dorure.
Estimation : 8 000 / 12 000 €
Adjugé : 11 000 € (13 640 € avec les frais)

Cette commode d’Antoine-Mathieu Criaerd est l’une des trois commodes – la nôtre numérotée 3 - livrée le 28 juin 1754 par l’ébéniste Joubert au Garde-Meuble de la Couronne, et destinée au nouveau château royal de la Muette que Louis XV venait de faire bâtir.

Antoine-Mathieu Criaerd (1724-1787), reçu maître ébéniste à Paris en 1747, fils de Mathieu Criaerd. Il estampillait «M.CRIARD». Il se maria en 1748 avec Marie Suzanne Chevallier, fille de l’ébéniste Jean Mathieu Chevallier. En 1777, son atelier ne comptait pas moins de six établis.
Bibliographie : G. Attal, Mathieu, Antoine-Mathieu et Sébastien-Mathieu Criaerd, étude d’une famille d’ébénistes du XVIII° siècle, à partir de documents d’archives. Mémoire de maîtrise à l’Université de Paris IV, 1987.
Le Journal du Garde-Meuble de la Couronne (O1 3316) mentionne pour le numéro d’inventaire 1938 : «Du 28 juin 1754. Livré par le S. Joubert ébéniste. Pour servir dans les nouveaux logements du Château de la Muette. Trois commodes de bois de palissandre à placages, et dessus de marbre de Flandres, ayant par devant trois tiroirs dont un grand et deux petits fermant à clef, avec entrées de serrures, boutons en olive et ornements de cuivre en couleur d’or, longueur de 4 pieds 2 pouces sur 2 pieds de profondeur, et 32 pouces de haut».

Gilles Joubert

L’ébéniste Gilles Joubert (1689-1775) fut le principal fournisseur de meubles du Garde-Meuble de la Couronne de 1748 jusqu’à la fin de sa vie. Il livra près de quatre mille pièces. Ne pouvant subvenir à la demande, il sous traitait avec des ébénistes de renom, tel Antoine-Mathieu Criaerd.

Le château royal de la Muette

Entre 1741 et 1745, Louis XV fait entièrement reconstruire le château de la Muette, situé près du bois de Boulogne. Dès 1753, le roi Louis XV y fait de fréquents et longs séjours en compagnie de Madame de Pompadour. En 1764, le château est repris par le dauphin, futur Louis XVI. En 1787, le château est désaffecté et progressivement démeublé. Sous la Révolution, le château est démoli, sauf les dépendances.

07 février 2020

Paris, Hôtel Drouot, salle 7
Vente du mardi 25 février 2020
Catalogue téléchargeable

http://www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/207/DTB-250220_WEB.pdf 









05 février 2020

N° 283 - TABATIÈRE EN MICRO MOSAÏQUE
TABATIÈRE ronde en pierre grise et verte, la monture en or jaune (750 ‰), le couvercle orné d'une grande et fine micro mosaïque représentant les cascades de Tivoli.
Début XIXe siècle.
Bel état.
H. 1,9 cm - diam. 8,5 cm

Adjugée 10 000 € (12 400 € avec les frais)













28 novembre 2019

Paris, Hôtel Drouot, salle 16
Vente du vendredi 6 décembre 2019
Catalogue téléchargeable


https://catalogue.gazette-drouot.com//pdf/58/100462/DrouotEstimation_06122019_bd.pdf?id=100462&cp=58










28 septembre 2019


Paris, Hôtel Drouot, salle 1
Vente du vendredi 18 octobre 2019
Catalogue téléchargeable

http://www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/202/Resultats.pdfhttp://www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/202/DTB-181019_WEB.pdf










N° 147 - PENDULE d'OSMOND
en bronze finement ciselé et doré. Boîtier porté par un pilastre cannelé, bordé de guirlandes retenues par des enroulements, surmonté de culots feuillagés et coiffé d’un vase. Cadran d’émail marqué «HILGERS à Paris», comme le mouvement.
Poinçonnée OSMOND au dos.
Époque Transition, vers 1770.
H. 44 cm - l. 21 cm

Mouvement restauré.

- Notre pendule est reproduite dans l’ouvrage d’Ottomeyer et Pröschel, «Vergoldete Bronzen», Munich, 1986, p. 194, n° 3.12.4.
À la page suivante, sous le n° 3.12.5, figure un dessin du modèle de cette pendule (Bibliothèque Doucet, VI E 15 Rés), décrit sous le n° 25 comme «pièce à colonne quarrée & vaze».
- Robert Osmond (1711-1789), reçu Maître bronzier en 1746, travailla en collaboration avec son neveu, Jean-Baptiste Osmond (1742-après 1790), reçu Maître en 1764. On leur doit plusieurs pendules similaires à la notre, l’une étant conservée au musée des Arts décoratifs de Paris (numéro d’inventaire GR 11).

Adjugée 6 800 € (8 432 € avec les frais)

13 mai 2019

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du jeudi 23 mai 2019
Catalogue téléchargeable
www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/196/DTB-230519_WEB_BD.pdfhttp://www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/196/Resultats.pdf

12 mai 2019

N° 227 - Commode de DEMOULIN

BELLE COMMODE à deux tiroirs sans traverse, la façade bombée marquetée de tiges fleuries oiselées dans trois réserves bordées d’agrafes, sur fond de croisillons. Côtés mouvementés, à même décor floral. Pieds cambrés de section pentagonale. Plateau de marbre brèche, des Cadeneaux ou de Salernes, à double profil. Ornementation de bronze ciselés et dorés : chutes, boutons de tirage, entrées de serrures, motif en tablier, joncs rubanés cuirassant les pieds antérieurs, sabots à décor de cartouches en façade et au dos. Boîtiers de serrures en laiton, à deux pênes.
Estampillée par deux fois J. DEMOULIN avec le cachet de jurande parisien JME.
Fin de l’époque Louis XV.
Fentes sur les côtés, quelques accidents au placage.
H. 90,5 cm - L. 130 cm - p. 60 cm

Jean Demoulin (1715-1798) fait son apprentissage à Dijon puis s’installe à Paris vers 1745, rue du Faubourg Saint-Antoine, et devient maître ébéniste en 1755. Il a laissé une production particulièrement soignée de meubles Louis XV. En 1780, sans doute incité par le Prince de Condé, Gouverneur de Bourgogne, il s’installe à Dijon, puis laisse l’entreprise à ses deux fils, Jean-Baptiste et Bertrand.

Adjugée 12 000 € (14 880 € avec les frais)

 

 

 

 

 

 

 

28 mars 2019

Paris, Hôtel Drouot, salle 1
Vente du vendredi 12 avril 2019
Catalogue téléchargeable












10 décembre 2018

Paris, Hôtel Drouot, salle 5
Vente du vendredi 14 décembre 2018
Catalogue téléchargeable

catalogue.gazette-drouot.com/pdf/58/94904/catadrouot_20181214_bd.pdf?id=94904&cp=58










15 novembre 2018


Paris, Hôtel Drouot, salle 13
Vente du vendredi 30 novembre 2018
Catalogue téléchargeable

www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/192/DTB-301118_WEB_BD2.pdf

N° 220 - Commode de MEWESEN

COMMODE en placage de satiné, bois de rose et amarante, dans des encadrements de filets et de moulures de bronze doré, sur bâti de chêne. Elle ouvre par deux tiroirs sans traverse, à serrure unique, et par une rangée de trois tiroirs à joints vifs, dont l’ouverture est liée. Montants et pieds fuselés à cannelures simulées. Plateau de marbre gris à ressauts. Ornementation de bronzes dorés.
Estampillée P.H. MEWESEN.
Époque Louis XVI.
H. 88 cm - L. 131 cm - p. 62,5 cm
Bel état de conservation.

Pierre-Harry Mewesen, ébéniste d’origine suédoise, reçu Maître à Paris en 1766. Il exerçait rue du Faubourg-Saint-Antoine, «À la Main d’or».

Adjugée 8 700 € (10 788 € avec les frais)

 

 

 

  


13 septembre 2018


Paris, Hôtel Drouot, salle 9
Vente du jeudi 4 octobre 2018
Catalogue téléchargeable
http://www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/190/BATBDCATALOGUEVENTEJLEJEUNE.pdf










29 juin 2018


Paris, Hôtel Drouot, salle 1
Vente du vendredi 29 juin 2018
Catalogue téléchargeable

http://catalogue.gazette-drouot.com/pdf/58/92697/catadrouotesti20180629bd.pdf?id=92697&cp=58











N° 215 - Tapisserie XVIe : chasse au rhinocéros

FLANDRES
Tapisserie en laine figurant une chasse au rhinocéros dans un paysage vallonné et boisé, à laquelle se mêlent hommes, femmes, cavaliers cuirassés, amazones, chiens, pieux , flèches et boucliers ; au premier plan à gauche, un daim et une licorne paisiblement allongés sur des feuillages ; au loin, sur une colline, un édifice fortifié.
Fin XVIe siècle.
154 x 240 m.
Fragment, accidents et restaurations.

Adjugée 7 200 € (8 928 € avec les frais)    

 

 

 

 

 

15 mai 2018


Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du vendredi 25 mai 2018
Catalogue téléchargeable
www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/187/DTB-250518-WEB.pdf 

05 avril 2018

Paris, Hôtel Drouot, salle 5
Vente du vendredi 20 avril 2018
Catalogue téléchargeable :
catalogue.gazette-drouot.com/pdf/58/91032/catadrouotesti20180420bd.pdf?id=91032&cp=58











10 novembre 2017

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du vendredi 1er décembre 2017
Catalogue téléchargeable :
 https://46dd8e9b-a-f379f81a-s-sites.googlegroups.com/a/boisbaudry.com/site/Catalogues-en-ligne/R%C3%A9sultats_01_12_2017.JPG?attachauth=ANoY7coarRPR1Gzwc32TlczRpcRsIkU8L2n9BCHsGhGK_sL7NQLAeqc8le_YnEYcz4RdUzKzCXTl4K4ziNZlJaWhjo8Y1zn20b-KTdYcelkSHqm8aeqLTRmKFBLZthPDPJEiM8romXXrKx4BD3rjR5qbB-kU3hB-16Ek3_EwTjRNSnBPDQTT9QOyLUU9VabCXxWjBqcTlWY_nfvFKqgC52Sp6f8qyh_3KRqxFfvoS42UCdbyilO_KBUBuXQ1XDIQT0kOpXYaKvJ1&attredirects=0

30 octobre 2017

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du vendredi 17 novembre 2017
Catalogue téléchargeable :
  








29 octobre 2017

N° 275 - Rare meuble d’entre deux

RARE MEUBLE D’ENTRE DEUX de forme vivement
architecturée, en acajou, placage d’acajou, laiton et
bronze doré sur bâti de chêne. La façade droite en ressaut,
encadrée de pilastres cannelés, ouvre par un battant
souligné d’une plate-bande et de motifs circulaires
aux écoinçons, et par un tiroir écritoire à la frise cannelée.
Les côtés, en demi-cercle, reprennent le décor de
la façade. Plateau de marbre gris turquin à double profil.
En bronze doré : moulures, triglyphes, rudentes d’asperge,
rosaces. Estampillé N.PETIT avec le cachet de la
Jurande.
Époque Louis XVI.
H. 94 cm - L. 87 cm - p. 37 cm
Accidents et manques, les pieds rapportés.


- Nicolas Petit (1732-1791), reçu Maître en 1761.
- Le secrétaire de Nicolas Petit conservé au Carnegie Museum of Art, à Pittsburgh, inv. 70.7.12, présente une structure proche et des montants similaires, à deux cannelures.

Adjugés 9 200 € (11 224 € avec les frais)

 

 

 

 

 

 

 

08 octobre 2017

Rolleboise
Vente du vendredi 20 octobre 2017


Décor architectural de jardin et mobilier

( cliquez sur les images

https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDo2NzYzNmY5YzUyMjU1NjFi
 

 






 


Le décor architectural a été adjugé 73 200 € frais inclus.

28 avril 2017

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du vendredi 19 mai 2017
Catalogue téléchargeable

( cliquez sur l'image)
https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDo3OGVhYWNmZmQzZTcyYWMx










13 mars 2017


Paris, Hôtel Drouot, salle 6
Vente du vendredi 31 mars 2017
Catalogue téléchargeable & résultats

( cliquez sur l'image)

https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDo3MDk2YzY5ODdlNTQ4NzNh
https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDo1ZGY0Y2IzYmFlYWVkMTE2

22 novembre 2016

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Résultats de la vente du vendredi 18 novembre 2016
Catalogue avec résultats téléchargeable

( cliquez sur l'image)

https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDo1MGI5MzRhYWZlNWE0ODE3










N° 275 - Suite de 4 fauteuils d'époque Louis XV

SUITE DE 4 FAUTEUILS en hêtre sculpté de fleurettes, agrafes et feuillage, le dossier plat orné de feuillage aux épaulements, comme les quatre pieds en départ. Garniture d’une tapisserie d’Aubusson à décor de vases et de corbeilles de fleurs sur fond moutarde, dans des encadrements d’agrafes rouges.  Époque Louis XV.  H. 92 - l. 69 cm. 
(Bel état général en dépit d’un pied accidenté et de quelques accidents à la tapisserie).

Adjugés 19 000 € (23 180 € avec les frais)   











06 novembre 2016

Paris, Hôtel Drouot, salle 5
Vente du mercredi 16 novembre 2016
Catalogue téléchargeable

( cliquez sur l'image)

 










30 mai 2016

Paris, Hôtel Drouot, salle 1
Vente du vendredi 10 juin 2016 
Catalogue téléchargeable
(cliquez sur l'image)
https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDozNTI4NDkzODE4MjU5M2Zk



12 mai 2016

Paris, Hôtel Drouot, salle 10 
Vente du vendredi 27 mai 2016 
Catalogue téléchargeable
(cliquez sur l'image)
Vente du vendredi 27 mai 2016 Catalogue téléchargeable (cliquez sur l'image)

22 mars 2016

Paris, Hôtel Drouot, salle 5
Vente du vendredi 1er avril 2016
Catalogue téléchargeable

(cliquez sur l'image)
https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDo0N2FhYzZhNDQ4MWQ5ZDU3











01 janvier 2016


Paris, Hôtel Drouot, salle 11
Vente du mercredi 17 février 2016
Catalogue téléchargeable

(cliquez sur l'image)
https://docs.google.com/a/boisbaudry.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Ym9pc2JhdWRyeS5jb218c2l0ZXxneDozYjMzMzRlY2NiYzE5NzY5