<body>

13 mai 2019

Paris, Hôtel Drouot, salle 10
Vente du jeudi 23 mai 2019
Catalogue téléchargeable
www.etudedoutrebente.com//uploads/sells/196/DTB-230519_WEB_BD.pdf

12 mai 2019

N° 227 - Commode de DEMOULIN

BELLE COMMODE à deux tiroirs sans traverse, la façade bombée marquetée de tiges fleuries oiselées dans trois réserves bordées d’agrafes, sur fond de croisillons. Côtés mouvementés, à même décor floral. Pieds cambrés de section pentagonale. Plateau de marbre brèche, des Cadeneaux ou de Salernes, à double profil. Ornementation de bronze ciselés et dorés : chutes, boutons de tirage, entrées de serrures, motif en tablier, joncs rubanés cuirassant les pieds antérieurs, sabots à décor de cartouches en façade et au dos. Boîtiers de serrures en laiton, à deux pênes.
Estampillée par deux fois J. DEMOULIN avec le cachet de jurande parisien JME.
Fin de l’époque Louis XV.
Fentes sur les côtés, quelques accidents au placage.
H. 90,5 cm - L. 130 cm - p. 60 cm

Jean Demoulin (1715-1798) fait son apprentissage à Dijon puis s’installe à Paris vers 1745, rue du Faubourg Saint-Antoine, et devient maître ébéniste en 1755. Il a laissé une production particulièrement soignée de meubles Louis XV. En 1780, sans doute incité par le Prince de Condé, Gouverneur de Bourgogne, il s’installe à Dijon, puis laisse l’entreprise à ses deux fils, Jean-Baptiste et Bertrand.

Adjugée 12 000 € (14 880 € avec les frais)